La Foire du Livre de B.A., LE rendez-vous littéraire d’Amérique Latine!

Du théâtre français, des débats sur le genre, des Prix Nobel, l’Uruguay… la 44è édition de la Foire du Livre de Buenos Aires promet de belles rencontres à partir de ce jeudi. Découvrez l’effervescence littéraire qui s’empare de La Rural pendant quinze jours.

 

A partir de ce jeudi 26 avril au lundi 14 mai inclus, la ville portègne bat au rythme des maisons d’éditions et des librairies. Après la Journée du Livre lundi 23 et la distribution de livres dans le métro, c’est à Plaza Italia que se donnent rendez-vous les lecteurs et les éditeurs du monde entier. Dans cet espace couvert de 45.500 m2, les plus grandes maisons d’édition de langue espagnole – Planeta, Siglo XXI, Cuspide, Alfaguara pour ne citer qu’elles – présentent leurs nouveautés de l’année.

 

La Foire Internationale du Livre de Buenos Aires (FILBA) est la plus grande d’Amérique latine. Avec plus de 1.000 évènements – signatures de livres, conférences, tables rondes, lectures – ouverts au public, la présence de plus de 500 auteurs locaux et une centaine d’étrangers, elle réserve une nouvelle fois de belles surprises littéraires. Parmi les auteurs étrangers présents, on compte les prix Nobel J. M. Coetzee (1er mai, 18h, Salle Victoria Ocampo) et Mario Vargas Llosa (28 avril, 18h, Salle Borges), les américains Paul Auster (dimanche 28, 20h, Salle José Hernández) et Richard Ford, les espagnols Arturo Pérez-Reverte et María Dueñas.

 

Des invités de marque

Du côté des français, l’événement reçoit la dramaturge Yasmina Reza dont les œuvres Art (interprétée ici par Ricardo Darín et Oscar Martinez) et Carnage ont connu un grand succès dans le pays. Vous pourrez l’écouter ce samedi 28 à 20h (Salle José Hernández). Le psychanalyste Boris Cyrulnik, à qui l’on doit la popularisation du concept de la résilience, sera également présent. Enfin, une rétrospective sur Mai 68 est organisée à l’occasion du cinquantenaire de l’événement – qui a eu des répercussions au Mexique et en Uruguay – , avec un débat par le philosophe Darío Sztajnszrajber, Esther Díaz, Daniel Molina et Lucía Alvarez au stand La Nación (2 mai, Hall central, 20h), une conférence le dimanche 6 mai, avec l’auteur mexicain Juan Villoro, Fernando Butazzoni, Julián Fuks, et Daniel Link (20h, Salle Alfonsina Storni); une seconde conférence le dimanche 13 mai, avec Pablo Bonaneva, Juan Sebastián Califa, Vania Markarian (Salle Sarmiento).

A l’approche du Mondial de Russie, le football sera sur toutes les lèvres et entre toutes les pages : le samedi 5 à 20h (Salle Victoria Ocampo), on dialoguera poétique du football avec Eduardo Sacheri –auteur de plusieurs livres sur le sujet – et Juan Villoro. Un peu  tôt, ils seront au stand La Nación (17h).

 

Les autres thèmes de la Foire du Livre

Autres nouveautés très attendues de cette année, l’espace « Orgueil et préjudices » (Pavillon Ocre) est dédié à la promotion de la diversité sexuelle avec une librairie, un auditoire et une exposition de photos sur le thème « Amour et amitié » (Sebastián Freire).

Montevideo est la ville invitée et montre la force des liens entre les deux rives du Río de La Plata. Dans ce cadre, le samedi 28 avril 2018 dès 20h l’entrée sera gratuite pour profiter du concert de la murga « Cayó la Cabra », un groupe de musique, chant et danse qui se représente lors du Carnaval de février, mais aussi de la chanteuse Ana Prada ou Dani Umpi. L’inauguration ce jeudi 26 avril culminera par un concert en extérieur, (Av. Libertador y Av. Sarmiento) libre d’accès, du chanteur uruguayen Jorge Dexler, dès 20h.

 

L’auteur argentine Claudia Piñeiro, traduite au français avec Les Veuves du Jeudi, présente cette année Las maldiciones et est à charge du discours inaugural – à portes fermées -. On attend qu’elle mentionne l’actuel débat sur la légalisation de l’avortement. Elle sera également présente le 6 mai pour deux conférences ouvertes au public : à 16h Salle Carlos Gorostiza et à 14h30 pour un débat sur la présence des femmes dans le milieu intellectuel du XXè siècle (Salle Sarmiento).

 

Vous l’aurez compris, la Feria del Libro se dirige particulièrement à un public hispanophone. Mais pas besoin de savoir lire l’espagnol pour profiter des activités créatives du stand de La Nación : une dégustation de vin par Sabrina Cuculiansky, le mercredi 9 à 18h30, un quizz pour les fans d’Harry Potter pour marquer les 20 ans du premier tome (mardi 8 à 19h), la présence du dessinateur Liniers (1er mai, 15h30) et pour les enfants, des ateliers de jeux, musique et lecture le samedi 12 à 17h.

 

 

 

Feria del Libro 2018, Predio de La Rural

: Santa Fe 4201 / Av. Sarmiento 2704 / Av. Cerviño 4474

S’y rendre en bus 10, 12, 15, 21, 29, 34, 36, 37, 39, 41, 55, 57, 59, 60, 67, 68, 93, 95, 111, 118, 160, 161, 188, 197,  le Metrobus arrêt Pacífico est desservi par la ligne 166 / en métro à l’arrêt “Plaza Italia” de la ligne D

Quand : du 26 au 14 mai 2018, Lundi à jeudi 14:00 à 22:00, Vendredi de 14:00 à 23:00, Samedi de 13:00 à 23:00,

Dimanche et mardi 1er mai de 13:00 à 22:00

Evènements gratuits : la Noche de la Ciudad, ce 26 avril dès 20h et la Nuit de Montevideo, le samedi 28 dès 20h et jusqu’à 1h.

 

 

Crédits Photo : DR.

Mon Appartement à Buenos Aires, MABA pour les intimes, est une entreprise de location temporaire française. Installés à Buenos Aires depuis près d’une dizaine d’années, c’est avec grand plaisir que nous vous faisons partager notre expérience à Buenos Aires à travers notre blog: Mon Aventure à Buenos Aires. Entre bons plans, faits culturels et instants culture générale, nous espérons vous aider à écrire votre propre aventure à Buenos Aires !

www.monappartementabuenosaires.com

Tags from the story
, ,
Autres articles par Léa Robbe Dénoyés

L’afterwork branché des arcades de Palermo

A l’ombre des arbres, des restaurants variés et stylisés viennent transformer l’heure...
En savoir plus