La Pulperia, un lieu pour venir partager un repas

pulperia - MABA Blog

Voici la deuxième partie de l’interview de Grégoire et Tatiana, couple fondateur de la Pulperia, et de Virginie, responsable du restaurant. Après avoir répondu à nos questions concernant l’existence et l’histoire de ce lieu, ils répondent maintenant aux questions concernant la gastronomie et la clientèle.

Le personnel du restaurant vous réserve un accueil chaleureux et sait vous aiguiller sur les différentes spécialités culinaires de la maison. Le service est rapide et efficace. Il vous est fortement recommandé de commencer votre repas par une (ou plusieurs) empanada(s) faite(s) maison. Pour poursuivre, l’entrana accompagné de ses légumes vapeurs n’a rien à envier aux autres parilla de Buenos Aires. Côté dessert, le budin de pan et le flan maison sont des spécialités typiques argentines que la Pulperia cuisine à merveille. Le pain servi tout au long du repas est également un atout majeur du restaurant : il se différencie de n’importe quelle baguette que vous pourrez trouver dans le pays.

Quels sont les évènements que vous organisez ?

Virginie : L’idée de la Pulperia c’est d’être un peu un pont entre le producteur et la ville. Nous travaillons qu’avec des producteurs argentins qui ne sont pas forcément connus et qui respectent plusieurs critères. Ils sont tous écologiques : c’est-à-dire qu’ils respectent tous les normes environnementales dans leur processus d’élaboration et dans l’importation de la marchandise. Ensuite, ils respectent les normes sociales. Nombreux de nos produits sont apportés grâce à des associations, par exemple nos œufs frais, qui sont fait par un éleveur de poulet qui travaille avec des enfants handicapés, de manière artisanale. L’idée est de travailler de cette manière afin de mettre nos produits en valeur. Nous organisons des évènements où les producteurs viennent eux-mêmes présenter leurs produits. La semaine dernière, nos producteurs de fromage de chèvre sont venus nous présenter leurs 5 types de fromage. L’idée étant de vraiment les faire connaître à nos clients pour qu’ils arrêtent d’aller acheter leur fromage au supermarché.

 

 

De combien de personnes est formée l’équipe avec laquelle vous travaillez ? Comment se divise-t-elle ?

Virginie : Nous sommes une petite équipe : 20 au total. Nous sommes à peu près  moitié/moitié. Une moitié en cuisine, l’autre en salle.

La clientèle est-elle majoritairement française ?

Virginie : Non, pas tant que ça. La philosophie de la Pulperia est d’offrir le meilleur de l’Argentine aux argentins. Ce qui est drôle c’est que la Pulperia est dans de nombreux guides français et selon les époques, il y a un peu plus de français. Pour vous donner une idée, environ 80% d’argentins forment notre clientèle.

Que propose la carte ?

Virginie : La carte regroupe vraiment ce qui est appelé ici la « comida criolla », c’est un peu comme la cuisine de la grand-mère. Nous retrouvons tous les plats typiques argentins comme le locro, la carbonnada qui sont des plats en sauce typiques d’ici. Il y a également le choripan : des morceaux de viande, ainsi que les fameuses picadas. En effet, nous avons toute une sélection de fromages assez incroyable et c’est intéressant de pouvoir la mettre en valeur. Enfin, il y a les desserts typiques argentins : glaces, flans…

 

 

Quelle est la spécialité de la maison ?

Virginie : Les guiso et tout ce qui est viande cuite au four, ainsi que la bondiola de cerdo servie avec de la purée aux pommes.

Que conseillerez-vous de prendre à un nouveau client pour son premier repas ici ?

Virginie : La bondiola de cerdo !

Quels sont vos projets pour la suite ? Que pouvons-nous vous souhaiter ?

Grégoire et Tatiana : Nous souhaitons continuer à faire rayonner dans notre quartier la tradition argentine. Rester un commerce familial ouvert à la rencontre de nouveaux producteurs argentins et de parroquianos (nous appelons ainsi les clients) affamés d’histoire et de jolies rencontres. Vous pouvez nous souhaiter de nous rendre visite et de faire une bonne récolte l’année prochaine, oui, le vin de la maison est fait dans la Pulperia.

 

 La Pulpería Quilapán :

Où : Defensa 1344

Tel : 4307-6288

Horaires : Du mercredi au dimanche de midi à minuit.

Prix : $

 

Crédits Photo : DR.

Mon Appartement à Buenos Aires, MABA pour les intimes, est une entreprise de location temporaire française. Installés à Buenos Aires depuis près d’une dizaine d’années, c’est avec grand plaisir que nous vous faisons partager notre expérience à Buenos Aires à travers notre blog: Mon Aventure à Buenos Aires. Entre bons plans, faits culturels et instants culture générale, nous espérons vous aider à écrire votre propre aventure à Buenos Aires !

www.monappartementabuenosaires.com

 

 

Tags from the story
,
Autres articles par Claire de Miribel

Rapsodia, success story Argentine dans le prêt-à-porter !

Casser la sobriété et la simplicité : c’est ce que RAPSODIA vous propose....
En savoir plus