Musée ethnographique Ambrosetti pour toute la famille

Le musée ethnographique Ambrosetti, situé à deux pas de la place de Mai, est l’endroit idéal pour tous les curieux de l’Argentine, ceux qui souhaitent voir au-delà de la ville de Buenos Aires et de son héritage européen et qui s’interrogent sur les peuples originaires du pays.

 

Le musée comprend une énorme collection d’objets des sociétés du monde, et plus particulièrement de celles présentes sur le territoire national avant la colonisation espagnole . Il a été créé en 1904, comme dépendance de la faculté de Philosophie et Lettres de l’université de Buenos Aires (UBA), au moment où l’anthropologie s’indépendisait des sciences naturelles. Juan Bautista Ambrosetti, son premier directeur, le conçut comme un lieu de recherche et d’enseignement. Ce fut lui qui mit en place des expéditions archéologiques annuelles, financées par la faculté, dans différentes régions argentines. Bon nombre des collections actuelles sont issues de ces fouilles. De nos jours, le musée ethnographique dépend toujours de la UBA, et le charmant édifice neo-classique du XIXème siècle qui l’abrite correspond à l’ancienne faculté de Droit.

Le parcours de visite au Ambrosetti n’inclut  pas plus de 4 ou 5 salles, ce qui est assez peu comparé à la quantité des objets qui sont dans les réserves. Voici les principales :

 

Aux Confins du Monde

Cette première salle nous emmène en Terre de Feu. Le visiteur y accède à travers une frise chronologique rappellant les origines du Sud de la Patagonie et des peuplades qui l’habitaient. Dans la salle à proprement parler, l’accent est mis sur le XIXème siècle, période à laquelle commencent les échanges entre les européens et les peuples fueguins. Les scientifiques de l’époque s’intéressent à ces derniers comme exemple de  » primitifs  » tandis que les catholiques et les anglicans envoient des missions d’évangélisation pour les convertir au christianisme. En moins d’un siècle, les sociétés de Terre de Feu finiront par disparaître au contact des étrangers.

 

Vous connaîtrez l’histoire des différentes expéditions européennes, les témoignages des protagonistes comme Darwin, Fritz Roy, les missions anglaises. De ce choc de cultures, on retient l’histoire tragique de plusieurs individus qui furent envoyés en Angleterre pour être « civilisés ». Les vitrines présentent principalement des objets qui retracent la vie quotidienne, les techniques de chasse et de pêche, les cérémonies rituelles des natifs. Ne ratez pas les photographies des différents personnages présents lors de rites de passage, dont le corps peint et les masques sont particulièrement impressionnants.

 

De la Puna au Chaco

A l’étage, une muséographie récente présente 4000 ans d’Histoire des sociétés pré hispaniques du Nord Ouest Argentin. Les collections exposées sont pour la plupart le résultat d’un siècle de recherches scientifiques à charge de la faculté de Philosophie et de Lettres de la UBA. Les premières vitrines montrent les témoignages les plus anciens de domestication des plantes et des animaux, tandis que les suivantes exposent différents objets de culte ou de la vie quotidienne. Le tout est présenté chronologiquement depuis les premiers peuples chasseurs-cueilleurs jusqu’à l’intégration à l’empire inca puis à la conquête espagnole au XVIème siècle. Vous pourrez appréciez l’évolution des techniques de céramique, de sculpture et de tissages et les différents échanges avec les envahisseurs. Ne manquez pas les vases et les tissus des dernières vitrines, d’un esthétisme et d’un raffinement rares.

 

Le dépôt des collections ethnographiques

C’est un peu comme la « salle du Trésor ». Une fois par semaine le musée offre la possibilité au visiteur de découvrir une partie de ses réserves. Des dizaines et des dizaines de céramiques sur des étagères, des pirogues, un costume de samouraï font parties des pièces particulièrement remarquables et donne une idée de l’ampleur considérable des collections. Allez-y! Le côté bric-à brac et fourre-tout rend la visite amusante.

 

Animations avec des enfants

De nombreuses animations sont offertes pour les plus jeunes au musée Ambrosetti, il y en a pour tous les goûts! Consultez l’agenda des activités sur le site officiel.

De plus, une fois par mois, un narrateur est invité pour conter histoires, mythes et légendes de tradition orale. Le spectacle s’adresse aux enfants de plus de 5 ans. Il a lieu un dimanche par mois à 17h, pour une entrée libre (non inclus dans l’entrée du musée).

Enfin, du cinéma d’animation et des courts métrages à la carte sont proposés aux enfants. Ils choisissent eux-mêmes les courts métrages et conçoivent un itinéraire qui les emmène parcourir le monde.

 

Visites guidées en famille au musée Ambrosetti

Parcours de découvertes autour d’une thématique à partir d’activités ludiques: devinettes, jeux théâtraux, chasse au trésor… Une visite guidée intègre également la narration de contes et mythes des sociétés de Nouvelle Zélande, Japon, Argentine, et Maroc.

Les parcours libres sont inclus dans l’entrée du musée, et prennent place le samedi et/ou le dimanche à 16h (à consulter sur le site). Ils durent de 45 à 60 minutesDes jeux relatifs au tracé de la visite sont téléchargeables sur le site du musée afin de s’accaparer les lieux en famille et de manière ludique.

 

Museo etnográfico Juan B. Ambrosetti

Où : Moreno 350

Quand : Les expositions principales sont ouvertes du mardi au jeudi de 13 à 19h, de 15 à 19 le samedi et le dimanche, et fermées lundis et fériés en semaine. Les visites du dépôt des collections ethnographiques ouvrent quant à elle le mardi de 14 à 17 h, le dernier samedi du mois de 15h30 a 18h30, et demeurent fermées au public les jours fériés.

Prix : $  (La visite du dépôt a un tarif différent.)

 

Crédits Photo : DR.

Mon Appartement à Buenos Aires, MABA pour les intimes, est une entreprise de location temporaire française. Installés à Buenos Aires depuis près d’une dizaine d’années, c’est avec grand plaisir que nous vous faisons partager notre expérience à Buenos Aires à travers notre blog: Mon Aventure à Buenos Aires. Entre bons plans, faits culturels et instants culture générale, nous espérons vous aider à écrire votre propre aventure à Buenos Aires !

www.monappartementabuenosaires.com

Autres articles par Angélica Maio

Caballito, un quartier bien porteño

Quartier le plus peuplé de la Capitale et situé au centre de...
En savoir plus