C’est quoi le polo ?

Polo Buenos Aires - MABA Blog

Réserver vos pass pour l'Open de Palermo !!

Faisant partie du patrimoine culturel argentin, il est pratiquement inévitable de se rendre à Buenos Aires sans pour le moins s’intéresser à ce drôle de sport qu’est le polo. Sous forme ludique de questions / réponses, MABA Blog vous met en scelle et le pied à l’étrier pour partir à la découverte de ce dernier.

 

Quelles sont les règles du polo ?

Le polo est un sport collectif équestre. Les joueurs attelés sur leurs montures marquent des points par la conduite d’une petite boule en plastique ou en bois blanc dans le but de l’équipe adverse à l’aide d’un maillet à long manche. Le sport traditionnel de polo se joue sur un large terrain à gazon mesurant jusqu’à 300 mètres de long. Une équipe est constituée de 4 joueurs, équipés d’un casque et d’un maillet : un attaquant, un défenseur et deux centraux. Les couleurs des chemises des deux équipes doivent être distinctes. Les joueurs doivent marquer des buts entre deux poteaux sans barre transversale. A chaque but, les équipes changent de coté et remettent en jeu au centre du terrain. Les deux arbitres sont également à cheval sur le terrain, quant à lui, le juge se trouve sur la touche. Les matchs se déroulent en 4 à 8 périodes de 7 minutes. Entre les périodes, les cavaliers changent de monture. En effet, les chevaux font un effort physique trop important pour pouvoir faire le match en entier.

 

Le polo en Argentine, ça vaut quoi ?

Le polo d’Argentine est unique et, sans doute, le meilleur au monde. Les différents championnats réunissent les joueurs les plus réputés au plan international. C’est la ville de Pilar qui est considérée comme la capitale du polo en Argentine même si Buenos Aires possède aussi d’excellentes installations de polo.

 

Quels chevaux sont utilisés au polo ?

Toutes les races sont admises en polo mais les chevaux, appelés « poneys » se doivent d’être rapides, agiles et vifs. Les chevaux ayant un comportement considéré comme dangereux pour les autres sont exclus. Dans la Pampa, les argentins se sont fait une spécialité dans l’élevage de chevaux de polo. La recette est simple : Un croisement de la race « criolla » (chevaux de petites tailles, rustiques et robustes) avec des purs sangs de course. Ces chevaux requièrent un entraînement quotidien pour conserver leur condition physique.

 

Comment différencier le niveau des joueurs ?

Des handicaps sont attribués aux joueurs afin de donner à chaque équipe une chance égale. Le système de handicaps va de -2 (débutant) a +10 (meilleurs joueurs mondiaux) et un minimum de 4 est nécessaire pour disputer des tournois internationaux. Chaque équipe doit se présenter avec la somme des handicaps de ses joueurs. Celle qui cumule le plus faible handicap se voit attribuer un avantage initial de point.

 

Quels sont les joueurs qui ont marqués le polo ?

Les dix plus grandes légendes vivantes de ce sport sont : Adolfo Cambiaso, Bartolome Castagnola, Lucas Monteverde, Marcos Heguy, Mariano Aguerre, Juan Martin Nero,Gonzalo Pieres,Miguel Novillo Astrada,Pablo Mac Donough et Agustin Merlos. Ils ont tous quelque chose en commun. Devinez quoi ? Ils vivent tous à Buenos Aires. On comprend mieux pourquoi l’Argentine a une telle réputation concernant le polo. En effet les meilleurs joueurs du monde ont toujours évolués dans ce pays.

 

Et le polo féminin ça existe ?

Bien sur ! Les argentines aussi revendiquent leur droit de jouer au polo ! Il faut savoir que le nombre de tournois de polo féminin a triplé ces dernières années, et l’on dénombre environ 400 joueuses inscrites dans les clubs. En général, les joueuses professionnelles (las polistas) ont entre 25 et 45 ans. Les règles du jeu sont les mêmes, mais le système des handicaps que nous citions plus haut est adapté, de plus, la balle reste moins rapide et moins puissante. Ces particularités leur valent les railleries des hommes qui sous-estiment bien souvent le polo féminin. Pourtant, au vu de son développement, une chose est sure, le Polo Féminin à un avenir plus que prometteur

 

Ai-je besoin de savoir monter à cheval pour pratiquer le polo ?

Pour jouer au polo il est important de bien maîtriser son cheval et d’avoir une bonne assiette. Savoir monter à cheval est un avantage pour débuter le polo mais n’est pas obligatoire. Il est possible d’apprendre le polo et l’équitation en même temps, les cours d’équitation seront dans ce cas orientés vers la monte polo, différente de la monte classique. Nous vous conseillons vivement d’essayer le polo car cela diffère complètement de l’équitation traditionnelle que l’on a l’habitude de pratiquer. Et nous vous inquiétez pas, si vous n’êtes pas un aficionado de sport équestre, vous pouvez toujours assister à un match de polo. La vitesse et la technique des joueurs rendent ce sport très impressionnant !

 

Puis-je m’inscrire dans un club de Polo ?

Il existe de nombreux clubs pour jouer au polo en Argentine. Ils proposent souvent des séjours et des stages pour s’initier. La plupart se situent autour de Buenos Aires. Le polo est un sport qui s’apprécie de 7 à 77 ans. Dès 7 ans, les enfants peuvent s’initier au polo sur poney. Il n’y a pas d’âge limite pour débuter le polo. Après avis de leurs médecins, certains joueurs ont débuté ce sport à 50 ans passés… Alors foncez !

 

 

Crédits Photo : DR.

Mon Appartement à Buenos Aires, MABA pour les intimes, est une entreprise de location temporaire française. Installés à Buenos Aires depuis près d’une dizaine d’années, c’est avec grand plaisir que nous vous faisons partager notre expérience à Buenos Aires à travers notre blog: Mon Aventure à Buenos Aires. Entre bons plans, faits culturels et instants culture générale, nous espérons vous aider à écrire votre propre aventure à Buenos Aires !

www.monappartementabuenosaires.com

Tags from the story
,
Autres articles par Bastien Poupat

Caballito, un quartier bien porteño

Quartier le plus peuplé de la Capitale et situé au centre de...
En savoir plus