TOUT sur les moyens de transport à Buenos Aires

SUBTE - MABA Blog

Il est relativement facile de s’orienter dans les rues de Buenos Aires, ces-dernières étant organisées en quadrillage. Cependant, la superficie de la Capitale atteint deux fois celle de Paris et il est impossible de se déplacer uniquement à pied pour aller d’un point à un autre. Ne paniquez pas, différentes alternatives existent afin de vous mouvoir en transport comme un véritable « porteño » !

 

Le Sésame du transport

Avant toute chose, il est indispensable de se munir d’une carte rechargeable SUBE dès son arrivée. Il suffit de se rendre dans un des nombreux quioscos de la ville pour se la procurer. Elle est obligatoire si vous souhaitez utiliser le métro ou le bus.  Créditez-là à son obtention, elle sera débitée à chaque utilisation. Pour de la recharger, gagnez un guichet de métro ; certains quioscos proposent également de ce service.

 

Le Métro, le transport le plus précis

Le fameux « Subte » est le métro le plus ancien d’Amérique du Sud. Il a été ouvert en 1913 et dessert les différents quartiers de Buenos Aires. Celui-ci circule tous les jours, de 5h30 à 23h en semaine, de 6h à 23h30 le samedi, et de 8h à 22h30 le dimanche. Ces horaires peuvent varier d’une vingtaine de minutes d’un ligne à une autre (consulter le site officiel du gouvernement de la ville).

 

 

Le métro se compose de 7 lignes : A (ciel), B (rouge), C (bleue), D (verte), E (violette), P (jaune orangé). Elles convergent vers le quartier de Microcentro. La ligne H, elle, est construite de manière verticale afin de croiser toutes les autres lignes. Il vous est recommandé d’utiliser le métro si vous cherchez à vous rendre quelque part en un temps précis car comme toutes les capitales, les rues peuvent être saturées aux heures de pointe. Certaines voitures sont équipées de systèmes de climatisation, et la Wi-Fi est gratuite dans les stations mais pas accessibles depuis les wagons. Les trains se succèdent en général toutes les trois minutes.

 

Et si lors de votre trajet un homme vous pose une paire de chaussettes ou des crayons de couleurs sur les genoux, c’est qu’il vous propose d’acheter sa marchandise, au prix indiqué. Un véritable lieu pour faire son shopping donc, au contact des vendeurs de bonbons, de livres pour enfants ou de surligneurs (fournisseurs officiels de MABA!). Ce lieu vivant regorge aussi de musiciens et de danseurs, à quai comme en voiture, aux spectacles de qualité. Souvent équipés d’une sono et d’un micro, ils vont feront un instant oublier la trépidation de la cité.

 

En Bus, ou « colectivos! »

Le moyen de transport le plus utilisé par les Argentins demeure les colectivos. Ce sont les bus urbains qui circulent 24/24 à travers toute la Capitale. En entrant dans le bus, vous devez indiquer votre destination au chauffeur avant de valider votre carte « sube ». Le tarif dépend de la distance.

Un arrêt de bus de la ligne 34

L’avantage des bus est que vous n’aurez pas à vous soucier des horaires (en journée). Néanmoins, nous préférons vous avertir qu’il arrive que la conduite des chauffeurs soit quelque peu sportive. Gare aux arrêts-lampadaires et à ces abris-bus qui n’en sont pas ! Comme les habitants de Buenos Aires, planifiez votre voyage sur Como Llego, vérifiez l’adresse exacte de l’arrêt de bus ainsi que l’heure de passage estimée : vous ne trouverez aucune grille d’horaires aux arrêts de bus. De plus, assurez-vous de ne doubler personne lorsque vous grimpez dans le véhicule, car les Argentins patientent en file indienne ! Enfin, ne perdez pas une seconde à monter à bord, les chauffeurs sont du style à fermer les portes après avoir redémarré…

 

Les Trains pour rejoindre l’extérieur 

Cinq terminaux de gare sont présents dans la ville de Buenos Aires. Équivalent de nos RER, le train est pratique si vous souhaitez vous rendre à l’extérieur de la Capitale notamment à Tigre ou à La Plata. Utilisez votre carte Sube pour monter à bord, la distance fait le prix.

 

Taxis & Uber, le confort

La solution la plus agréable en matière de transport reste cependant les taxis. Ces-derniers sont facilement reconnaissables de part leurs couleurs jaune et noir et il est très facile d’en trouver un. Ils sont nombreux et le prix des courses est bon marché en comparaison avec les prix européens. Petit conseil : il est préférable d’avoir l’appoint sur soi afin de ne pas trouver de faux-billets dans votre monnaie. Les lettres « LIBRE » brillent à hauteur de la place passager et informent si le chauffeur est disposé à vous prendre. Conseil : étudiez grosso modo votre itinéraire en amont, de sorte à couper court aux mauvaises intentions des chauffeurs tentés de vous balader.

Tous les taxis intègrent un taximètre. Voici le lien officiel incluant adresse email et numéro de téléphone pour faire une réclamation ou demander assistance.

Les Uber existent également. Il est dans certains cas recommandé d’opter pour cette alternative parfois plus économique que les taxis, notamment la nuit. Effectivement, entre 22h et 6h, les taxis appliquent une majoration de 20%.

 

À Bicyclette

Enfin, si vous cherchez à vous balader dans les rues de Buenos Aires, vous pouvez choisir d’enfourcher la petite reine. Nous prévenons que cette dernière n’est pas la meilleure solution pour sillonner les grands axes. On trouve des pistes cyclables dans les rues, mais la conduite d’un vélo à B.A. est une discipline dangereuse. Lisez davantage sur le sujet en consultant notre Guide pratique. Et si vous êtes à la recherche d’une bicyclette d’occasion, apprenez sur notre blog à utiliser Mercado Libre, le Bon Coin argentin.

 

Il est compliqué de se déplacer uniquement à pied, mais différentes alternatives existent à Buenos Aires, quel que soit votre budget, pour n’importe quel trajet. Quand bien même vous viendriez à vous perdre, soyez sans crainte, un Argentin sera toujours là pour vous montrer le chemin.

 

 

 

 

Crédits photos : DR, Damian Dopaciozzzz.
Mon Appartement à Buenos Aires, MABA pour les intimes, est une entreprise de location temporaire française. Installés à Buenos Aires depuis près d’une dizaine d’années, c’est avec grand plaisir que nous vous faisons partager notre expérience à Buenos Aires à travers notre blog: Mon Aventure à Buenos Aires. Entre bons plans, faits culturels et instants culture générale, nous espérons vous aider à écrire votre propre aventure à Buenos Aires !

www.monappartementabuenosaires.com

 

Tags from the story
, , , , ,
Autres articles par Claire de Miribel

Rapsodia, success story Argentine dans le prêt-à-porter !

Casser la sobriété et la simplicité : c’est ce que RAPSODIA vous propose....
En savoir plus