Une pause littéraire au Café Cortazár

Julio n’y a jamais mis les pieds. Et pourtant il est partout au Café Cortazár : sur chaque mur, chaque table, chaque tasse. Le lieu, constitué d’un rez-de-chaussée et d’un étage, respire le célèbre écrivain argentin qui a tissé tant de ponts entre Paris et Buenos Aires.

 

Un endroit chaleureux

C’est forcément pour sa décoration et son ambiance très littéraire que l’on se rend au Café Cortazár, situé sur Cabrera à la limite entre Palermo et Almagro. Les murs sont parés de peintures, de portraits, de photos à son effigie (notamment ce célèbre cliché de Sara Facio), de phrases qu’il a dites ou écrites. Les tables en bois à bord métallique et le sol en damier donnent au lieu l’allure si familière et accueillante des cafés porteños. Avec la vitrine et le comptoir en bois et en chrome, on se croirait tour à tour entre Paris et Buenos Aires.

 

On s’y installe pour petit-déjeuner, pour déjeuner, croquer une medialuna au goûter ou boire un verre entre amis le soir et refaire le monde. La carte est celle d’un café typique de Buenos Aires, mais avec des noms des plats qui font référence à l’écrivain. Pour un en-cas, toute une déclinaison de cafés et boissons chaudes vous accueille, ainsi que des viennoiseries ou des desserts pour accompagner, comme le délicieux strudel de pommes fait maison. La cuisine y est traditionnelle : pâtes en tout genre, viandes, sandwichs, tout y est un régal sans que les portions, ni les prix, ne soient excessifs. Notez qu’en début de soirée, la pinte de bière pression est à 50 pesos, idéal pour s’éterniser à discuter littérature entre amis!

 

L’oeuvre de J. Cortazár omniprésente

Au rez-de-chaussé, installez-vous confortablement à toute heure de la journée sur une banquette et laissez-vous guider par la créativité du lieu, des artistes qui ont peint les murs, des extraits de Marelle tapés à la machine à écrire pour vous concentrer. Vous pouvez également sortir un livre de la bibliothèque -il sera de ou sur Cortazár, évidemment- et bouquiner. Quelle que soit votre activité, ne ratez pas à l’étage les expositions d’art qui changent tous les trimestres! L’occasion de découvrir quelques pièces d’artistes locaux et leurs univers. Actuellement, et jusqu’à la mi-juillet, ce sont 33 illustrations de Juane Lemos sous le titre “Viaje alrededor de un tal Cronopio” qui transporteront autour de la vie et l’oeuvre de Julio Cortazár.

 

Enfin, les plus avides de connaître cet auteur ne manqueront pas de jeter un œil à la programmation du Café : des ateliers de lectures, d’écritures, des entretiens publics ponctuent les soirées de ce café littéraire. Les impatients iront (bientôt!) lire notre prochain article sur Julio Cortazár, le célèbre auteur de Marelle.

 

high-lightCafé Cortazár

Où : José Antonio Cabrera 3797

Quand : du dimanche au jeudi, 8h – 1h. Le vendredi et samedi jusqu’à 3h.

Prix : $$

Contact : 11 4863-2120, www.cafecortazar.com.ar

 

 

Crédits Photo : DR.

Mon Appartement à Buenos Aires, MABA pour les intimes, est une entreprise de location temporaire française. Installés à Buenos Aires depuis près d’une dizaine d’années, c’est avec grand plaisir que nous vous faisons partager notre expérience à Buenos Aires à travers notre blog: Mon Aventure à Buenos Aires. Entre bons plans, faits culturels et instants culture générale, nous espérons vous aider à écrire votre propre aventure à Buenos Aires !

www.monappartementabuenosaires.com

Tags from the story
, ,
Autres articles par Léa Robbe Dénoyés

L’afterwork branché des arcades de Palermo

A l’ombre des arbres, des restaurants variés et stylisés viennent transformer l’heure...
En savoir plus