Musée Maison Carlos Gardel, hommage à un mythe argentin

Gardel - MABA Blog

Le musée de Carlos Gardel, se trouve au coeur de l’Abasto, un des quartiers les plus authentiques de Buenos Aires, dans une maison que le chanteur habita avec sa mère de 1927 à 1933. L’objectif du musée est de reconstituer et préserver la figure du « morrocho del Abasto  » et sa musique. Une riche collection d’objets et de mobilier originaux lui ayant appartenu permet de recréer l’ambiance et la vie de son époque. En 2016, le bâtiment a été complètement rénové et c’est désormais à travers une muséographie des plus actuelles que nous suivons les pas de ce personnage mythique.

 

Histoire de la maison

Le bâtiment en lui-même est intéressant à plusieurs niveaux. Il reflète le caractère populaire du quartier et l’ambiance marginale dans lequel est né le tango. Grâce aux différents plans du cadastre conservés de nos jours, on peut reconstituer son histoire. Ainsi, avant d’être achetée par Carlos Gardel, la bâtisse, au départ de construction modeste et organisée autour d’un patio, s’est ensuite dotée d’un deuxième étage et a abrité une maison close ! Après la disparition prématurée du chanteur, elle a continué à être la résidence de sa mère jusqu’à sa mort, puis dans les années 1960, on y a installé ni plus ni moins qu’une milonga, ce lieu à la symbolique forte, pour danser et chanter le tango. En 2003, elle a été récupérée par la Direction Générale des musées afin de créer l’espace de mémoire que l’on connaît aujourd’hui.

Carlos Gardel - MABA Blog

 

Exposition permanente et temporaire

L’exposition permanente est divisée en 4 thématiques autour de la figure du  » Rossignol criollo « . La première salle est consacrée à ses début de musiciens, à son l’enfance de Carlos Gardel et à ses origines, sujet qui a fait l’objet de vives polémiques dans le pays. En effet, la thèse la plus couramment admise lui attribue une origine française, mais à cause d’un certain flou entretenu par le propre chanteur, quelques-uns défendent la thèse d’une identité uruguayenne. Dans le musée, vous pourrez enfin voir de vos propres yeux une copie du document officiel qui atteste sa naissance à Toulouse en 1890. Quelques documents et photos évoque sa mère, Marie-Berthe Gardès et son arrivée à Buenos Aires comme fille-mère, avec son jeune enfant de 3 ans, fruit d’une union illégitime.

La seconde partie de l’exposition retrace la discographie du musicien, avec un total de 893 enregistrements. Parmi ses airs les plus connus, vous pourrez écouter Mi noche triste, morceau d’une importance décisive car il s’agit du premier tango chanté de l’Histoire (attention au volume des casques audio, ils grésillent un peu).

 

La troisième partie remémore la dernière tournée du chanteur et l’accident d’avion qui lui coûta la vie en Colombie en 1935. La cinquième salle, quant à elle, projette la carrière cinématographique de Carlos Gardel. Son abondante filmographie a donné naissance à de nombreux tangos célèbres, comme Volver, el día que me quieras, tous issus des films dans lesquels Gardel jouait et interprétait ses chansons. Enfin, dans l’ancien patio de la maison, une exposition temporaire aborde un thème en lien avec sa vie et son oeuvre. Par exemple, la dernière en date présente l’ancien marché de l’Abasto (de nos jours centre commercial du même nom) et son rôle dans la vie du Buenos Aires de l’époque.

Un centre de recherche

Outre les tâches de conservation et de diffusion, l’institution mène aussi un important travail de recherche autour de la figure du chanteur. Ainsi, la bibliothèque et médiathèque du musée constitue un centre de ressources et d’études fondamental en ce qui concerne les thèmes gardeliens mais aussi le tango et la musique populaire en général. L’objectif est de réunir des ouvrages de référence, des discographies complètes, et des documentaires en lien avec le personnage et son époque.

Carlos Gardel 3 - MABA Blog

 

 

 Musée Maison de Carlos Gardel

Où :  Jean Jaurés 735

Horaires d’ouverture: Lundi Mercredi Jeudi et Vendredi de 11h à 18h

Samedi, Dimanche et jours fériés de 10h à 19h

Fermé le mardi

Prix: Public général 30$, Gratuit le mercredi, moins de 12 ans, étudiants universitaires et retraités: gratuit

Visites guidées: Lundi, mercredi, jeudi et vendredi à 13h et à 16h / Samedi, Dimanche et Jours fériés à 11h, 15h et 17h

Contact: 4964-2015/2071

 

Crédits photos : DR.
Mon Appartement à Buenos Aires, MABA pour les intimes, est une entreprise de location temporaire française. Installés à Buenos Aires depuis près d’une dizaine d’années, c’est avec grand plaisir que nous vous faisons partager notre expérience à Buenos Aires à travers notre blog: Mon Aventure à Buenos Aires. Entre bons plans, faits culturels et instants culture générale, nous espérons vous aider à écrire votre propre aventure à Buenos Aires !

www.monappartementabuenosaires.com

Tags from the story
, , ,
Autres articles par Aude Labadie

Le B.A – BA des rues de BA ou comment s’orienter à Buenos Aires

Le B.A – BA :   1.  L’organisation des rues Le plan...
En savoir plus