Maté ou l’élixir de vie Argentin : Histoire et pratique

Maté argentin - MABA Blog

Très souvent associé à l’Argentine, le maté est en réalité une boisson largement diffusée dans toute l’Amérique latine. Connue sous des noms différents, chimarrãõ au Brésil, mate en Argentine et en Uruguay ou encore tereré au Paraguay, la plante yerba reste la même partout, même s’il existe de nombreuses variantes de consommation. Mais alors, qu’est-ce que le maté argentin ? D’où vient-il ? Et surtout, pourquoi est-il si populaire ?

Le maté c'est quoi - MABA Blog

La légende du maté

Le récit raconte qu’un jour, Lune et Nuage s’aventurèrent dans la jungle. Apparut soudain un tigre enragé duquel un guerrier guaraní les sauva courageusement. Afin de le remercier, ils lui offrirent une plante appelée caá en lui expliquant qu’avec cette dernière, il pourrait préparer une infusion qui « chassera la solitude et rapprochera les cœurs ». Le guerrier la prépara en suivant les indications et chaque membre de la tribu y goutta chacun son tour : et le maté fut.

On dit que les gauchos (cowboys argentins) adoptèrent ensuite cette coutume. Héro de l’indépendance Argentine, le gaucho représente le courage, une valeur essentielle de l’identité argentine. Le maté devint alors un symbole de fierté, un élément à part entière du patrimoine culturel argentin.

 

Vocabulaire

Mate : Ce mot représente l’ensemble que forment la calebasse (récipient) et l’infusion.

Yerba Mate : Vous en trouverez partout. Que ce soit dans un kiosco, au supermarché ou encore à l’épicerie du coin, il existe une multitude de marques de cette plante dont les feuilles sont torréfiées et cultivées principalement dans la Province de Misiones.

Bombilla : C’est cette fameuse tige métallique qui fait office de paille par laquelle on boit l’infusion. Le bas de cette dernière est lui composé de petits trous ce qui permet d’aspirer seulement le liquide et non la Yerba Mate.

Thermos : Même principe que notre thermo à café en France, sauf que cette fois, c’est pour conserver l’eau bouillante à température.

Préparation

Maté le préparer - MABA Blog

1/ Faire chauffer de l’eau, éteignez avant de la faire bouillir.

2/ Remplir la calebasse calabaza d’herbe yerba aux 2/3 de son contenu.

3/ Agiter énergiquement.

4/ Pencher la calebasse de sorte à ce que l’herbe n’occupe qu’un côté du récipient.

5/ Insérer la paille métallique bombilla du côté le moins rempli en herbe puis verser l’eau de ce même côté

6/ Une fois que sur le dessus de la yerba apparaît une mousse blanche, c’est prêt

7/ Dégustez !

Une fois la calabaza remplie d’eau chaude (voire très chaude selon votre seuil de tolérance face à la chaleur), la personne qui l’a servi goûtera le premier avant de le tendre à une autre personne. Celle-ci s’abreuve de l’infusion en aspirant par la « bombilla » jusqu’à vider la calebasse en plusieurs petites gorgées. Et la calabaza va ainsi de mains en mains.

Petite mise en garde, le goût vous paraîtra très certainement amer à la première gorgée. C’est normal. Vous vous y habituerez au fil des gorgées. Vous pouvez ajouter du sucre si vous le souhaitez. Cela donnera un maté dulce et non plus amargo comme le boivent les argentins de pures souches.

 

Matear

Devenu un verbe à part entière, matear désigne plus que boire du maté. Cela s’apparente à un acte social. Outre le partage de la bombilla, on partage un moment de notre journée avec des amis ou avec soit même. Un moment d’échange, de potins, de débats sur le match de la veille River – Boca, mais aussi un moment de rapprochement toutes générations confondues.

 

La minute culture générale

Matear est aussi devenu une manière de s’exprimer. On raconte que dans le temps, lorsqu’un jeune homme venait faire la cour à une femme à son domicile parental, ils ne se retrouvaient jamais seuls. Est ainsi né un langage secret. La jeune femme, qui était chargée de servir le maté, le préparait selon ses sentiments à l’égard du jeune homme :

  •  Nous sommes juste amis = maté + sucre.
  • Tu peux parler mariage avec mes parents = maté + thé.
  • Moi aussi, je brûle d’amour pour toi = maté très chaud
  • Je te déteste = maté bouillant

Par ailleurs, les Argentins considèrent que le passage à l’âge adulte se fait le jour où l’enfant se prépare un maté alors qu’il est seul chez lui.

« Pour être en bonne santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour »

La variante en Argentine, c’est : « Pour être en bonne santé, buvez au moins 5 matés par jour »

Et oui, le maté a de multiples effets bénéfiques sur la santé. N’avez -vous pas remarqué que les argentins font beaucoup plus jeunes que leur âge ? Leur secret ? Non, ce n’est pas grâce à une crème anti -âge de grand-mère, mais grâce au maté. Il a en effet été démontré que ses herbes avaient un effet rajeunissant.

Rien de mieux qu’un maté pour vous mettre d’aplomb au saut du lit ! L’effet énergisant est immédiat.

Vous êtes- vous demandé comment faisaient les Argentins pour garder la ligne malgré des asados (gigantesques barbecues familiaux qui durent une journée entière) dominicaux ? Tout est dans le maté ! Les bienfaits amaigrissants sont scientifiquement prouvés.

 

 Matear en France

Et voilà, votre séjour à Buenos Aires touche à sa fin. Vous avez sans aucun doute développé une addiction à ce délicieux breuvage. Malheureusement, vos valises sont remplies de cadeaux en tous genres, vous n’avez plus d’espace à offrir à ces précieux (et lourds) sacs de maté. Que faire ? Laisser les présents que vous avez soigneusement choisis pour vos chers et tendres et plutôt emporter votre poids en maté ?  Pas de panique ! Nous vous offrons les bonnes adresses pour s’approvisionner en France :

  • Galeries Lafayette, 40 Boulevard Haussmann, 75009 Paris (Niveau -1)
  • Café El Sur, 35 Boulevard Saint-Germain, 75005 Paris
  • La Rosarina, 79 Rue la Fayette, 75009 Paris
  • Bahadourian, 20 Rue Villeroy, 69003 Lyon. Ils ont aussi une boutique en ligne (lien)

 

A matear !

 

Crédits Photo : DR.

Mon Appartement à Buenos Aires, MABA pour les intimes, est une entreprise de location temporaire française. Installés à Buenos Aires depuis près d’une dizaine d’années, c’est avec grand plaisir que nous vous faisons partager notre expérience à Buenos Aires à travers notre blog: Mon Aventure à Buenos Aires. Entre bons plans, faits culturels et instants culture générale, nous espérons vous aider à écrire votre propre aventure à Buenos Aires !

www.monappartementabuenosaires.com

Tags from the story
, , ,
Ecrit par
Autres articles par Annie

Recoleta, ou le petit Paris d’Amérique latine …

Si Buenos Aires est souvent surnommé le Paris d’Amérique Latine, c’est très...
En savoir plus