La sécurité en Argentine, guide et conseils

Sécurité en Argentine - MABA Blog

Attention, on préfère vous prévenir de suite, si vous êtes du genre parano habituellement, mieux vaut ne pas lire cet article ! Enfin si, lisez-le quand même car cela vous sera bien utile question sécurité, mais gardez bien en tête que vous avez très peu de chance de subir un de ces coups, surtout si vous suivez nos bons conseils. On entend ces derniers temps que la violence et les vols ont augmenté en Argentine. Tout de même, on est encore loin du niveau de violence en Amérique Centrale, et l’Argentine reste avec le Chili un des pays les plus sûrs du continent.

 

Les coups classiques des pickpockets en Argentine

Néanmoins, cela ne fait pas de mal de connaître les techniques les plus courantes des pickpockets en Argentine :

Le grand classique : C’est une spécificité de l’Argentine et du Brésil, et c’est la seule technique qui est hélas relativement souvent employée. Scénario : Vous venez d’arriver dans une ville (surtout Buenos Aires) et vous descendez d’un bus longue distance à Retiro ou Constitucíon. Vous êtes vêtu en mode grand voyageur, avec valises/sacs à dos et les voleurs le repèrent très rapidement.

Alors que vous marchez, l’un d’eux asperge discrètement votre dos/sac avec une substance nauséabonde et gluante (on vous dira souvent que ce sont des excréments de pigeons…). Puis, un complice va gentiment vous prévenir que vous êtes sale, taché, et vous conseillera de poser vos affaires et d’enlever votre veste pour tout nettoyer. Alors que vous êtes distrait par cette personne et que vous posez vos affaires par terre, les voleurs en profiteront pour vous piquer sac/veste/appareil photo. Bref, dans ce cas là, mieux vaut dénoncer cette personne à un policier s’il y en a un pas très loin, ou à la foule, et rentrer à votre hôtel pour vous changer.

Autre technique : localiser le porte-feuille. Savoir à l’avance où se trouve le portefeuille de leur victime est un détail très appréciable pour les pickpockets. Pour cela, ils ont deux techniques. La première est de se positionner près des personnes faisant la mendicité dans la rue et de repérer d’où vous sortez votre porte-feuille. La seconde est de positionner un vieux portefeuille vide par terre et d’observer la réaction des gens qui le voient. En effet, en voyant un portefeuille perdu, nous avons automatiquement le réflexe de vérifier si nous avons toujours le notre, et donc de mettre la main sur la poche qui le contient. Votre portefeuille localisé, la tâche sera nettement plus facile pour le pickpocket qui vous a observé.

Pick pocket Argentine - MABA Blog

Fausse monnaie, la spécialité du taxi

Il change le billet de 100/500 pesos en faux billet. La fausse monnaie est relativement courante à Buenos Aires. Une des techniques que les personnes malveillantes utilisent est d’accepter votre billet de 100/500 pesos, de discrètement l’échanger avec un faux billet et de vous montrer que ce billet, «votre billet », est un faux. Vous reprenez alors ce billet, un faux, pour lui redonner un nouveau vrai billet. L’opération peut se répéter plusieurs fois… Pour contrer cela, il suffit de se rappeler du dernier numéro et de la dernière lettre du numéro de série du billet de 100 pesos que vous donnez, ainsi la personne ne pourra pas vous redonner un faux billet avec un numéro de série différent. Moins courante aujourd’hui, cette technique a surtout lieu lorsque vous prenez un taxi.

 

À la caisse

Un coup rare mais qui mérite tout de même d’être mentionné : dans un magasin, le caissier fait semblant d’être en train d’utiliser son smartphone en même temps qu’il saisit votre carte bancaire pour payer. En réalité, il prend discrètement une photo de cette dernière en même temps qu’il la manipule !

 

La photo

On a souvent tendance à demander au premier venu s’il peut nous prendre en photo avec nos amis avec notre appareil photo. Or, il peut tout à fait arriver que ce dernier s’échappe avec votre appareil… Conclusion : toujours confier votre appareil photo à quelqu’un qui semble courir bien moins vite que vous !

 

Réception de l’hôtel

Cette fraude est internationale : un voleur se faisant passer pour la réception de votre hôtel vous demande vos coordonnées bancaires suite à un soi disant problème d’enregistrement/informatique. Ce genre d’appel à surtout lieu pendant la nuit, lorsque vous êtes moins alerte et moins susceptible de vous déplacer jusqu’à la réception.

Enfin, quelques précautions toutes bêtes pour éviter les problèmes :

– Prenez autant que possible le taxi pour rentrer de soirée si vous êtes seul(e), si possible un taxi seguro (Radio Taxi), un Uber ou encore un remis.
– Ne gardez pas votre appareil photo type reflex autour du cou : il n’y a pas pire signe pour se faire agresser à Buenos Aires.
– Ne paradez pas avec vos plus beaux habits / gourmettes / chaînes dans la rue comme vous le feriez dans le 16ème à Paris. La mode n’est peut-être pas la même ici qu’en France mais sachez que le meilleur moyen d’éviter tout ennui est de se fondre dans la population, surtout au niveau vestimentaire. Un maillot de la sélection argentine sur les épaules et vous serez sûrs d’être tranquilles !

  En cas de souci, une ligne d’urgence a été ouverte à l’attention des touristes :

0800 999 5000 ( gratuit et accessible dans tout le pays, accueil en plusieurs langues)
Autre numéro d’urgence à Buenos Aires : 911

 

Crédits Photo : DR.

Mon Appartement à Buenos Aires, MABA pour les intimes, est une entreprise de location temporaire française. Installés à Buenos Aires depuis près d’une dizaine d’années, c’est avec grand plaisir que nous vous faisons partager notre expérience à Buenos Aires à travers notre blog: Mon Aventure à Buenos Aires. Entre bons plans, faits culturels et instants culture générale, nous espérons vous aider à écrire votre propre aventure à Buenos Aires !

www.monappartementabuenosaires.com

Tags from the story
, ,
Autres articles par Angélica Maio

Belgrano, un quartier familial assez chic

Belgrano est un quartier aux multiples facettes. La partie bruyante, Belgrano C,...
En savoir plus