Découvrir l’Argentine par ses photographes : 1/2 « Sara Facio – Perón »

Pour les musées aussi, c’est la rentrée, et une rentrée très photographique, avec deux expositions phares au Malba et au Musée d’Art Moderne. Des expos photo à Buenos Aires qui vous emmèneront connaître les dessous de l’histoire argentine.

 

Sara Facio au Malba, Aldo Sessa au Moderno, voilà qui promet un automne tout en noirs et blancs fascinants. MABA vous fait découvrir ces deux photographes qui ouvrent la saison des musées ce mois de mars.

L’Artiste

Facio est une grande photographe qui a travaillé des années 60 à 90, d’abord en publicité, puis comme reporter pour les journaux argentins comme Clarín ou La Nación. Elle y a initié les sections de photographie. D’ailleurs, vous la connaissez déjà ! On lui doit le portrait le plus célèbre de Julio Cortázar, cigarette aux lèvres.

 

Elle a également beaucoup voyagé : depuis une bourse d’études à Paris en 1955, à la couverture de l’actualité mondiale en Europe, en Asie et en Amérique du Nord. Aujourd’hui, ses photos font partie des collections permanentes du MoMA de New York, du Reina Sofía de Madrid et du Bellas Artes de Buenos Aires.

Si elle n’a jamais fait du féminisme son fer de lance, elle est l’une des rares photographes femmes à être mondialement reconnues. Elle s’est ouvert son chemin dans le monde très masculin de la photographie et déclare à La Nación « Pour les femmes se faire une place n’a pas été facile. La photographie est comme les autres professions : c’est l’homme qui commande ».

 

 

L’Expo

Ce n’est donc pas totalement un hasard si le Malba ouvre une exposition de 115 de ses photos sous le titre « Sara Facio – Perón », le 8 mars, journée international des droits des femmes.

Celle-ci retrace de manière chronologique les années 1972 à 1974, c’est-à-dire du retour de Perón suite à son exil sous la dictature de 1955, jusqu’à sa réélection, puis sa mort en fonction, le 1er juillet 1974.

Vous y découvrez ainsi l’engouement populaire que générait ce De Gaulle argentin, qui souhaite revenir en sauveur dans les années 70, après deux premiers mandats (1946-1951, 1951-1955) où il marque l’histoire politique du pays : réforme constitutionnelle de 1949, premier suffrage universel des hommes et femmes en 1951, troisième voie dans la Guerre Froide.

Foule en liesse à Ezeiza, manifestations de soutien Place de Mai et devant le Congrès, affiches de campagne électorale, évènements publics et commémoratifs -comme l’anniversaire de la mort de sa première femme, Evita- : c’est la passion péroniste, et sa mise en scène, que montre l’objectif de Facio…

 

Produit d’un travail minutueux de deux ans entre Sara Facio et Ataúlo Pérez Aznar, photographe et responsable de l’exposition, « Sara Facio – Perón » est le fruit d’une récupération de matériel photographique : entre les tirages accrochés aux murs, vous trouverez des tables de négatifs, de cartes de presse et de notes, la matière première que Facio a accumulé pendant plus de 50 ans de travail.

 

Bien que le parcours se veuille chronologique, il faut tout de même prêter attention car les photos, numérotées et classées par « moments », sont un peu dispersées. On regrette surtout que les titres n’aient pas été conservés, ce qui retire une partie des explications pour qui n’est pas familier avec cette période dite du « troisième péronisme ». Les 115 photos, que vous pouvez découvrir en un peu moins d’une heure, vous plongeront quoi qu’il en soit dans un passage incontournable et riche en évènements de l’Argentine.

Aux côtés de Sara Facio, le photographe Aldo Sessa est également reconnu pour avoir donné son élan à la photographie argentine et l’avoir emmenée dans le monde entier. Ne ratez pas notre prochain article sur son exposition au Musée d’Art Moderne, « Archivo Aldo Sessa : 1958-2018 » pour découvrir 60 ans de son travail en Argentine et dans le monde entier.

 

Léa Robbe-Dénoyés

 « Sara Facio-Perón » jusqu’au 30.07.2018 – MALBA

: Premier étage,

MALBA, Av. Figueroa Alcorta 3415 – Palermo

Quand : Du jeudi au lundi: 12h-20h

Mercredi: 12h-21h

Dernière entrée 30min avant la fermeture

Fermé le mardi

Entrée : $120

Etudiants, enseignants et retraités (argentins ou étrangers): $60 sur justificatif

Gratuit pour les moins de 5 ans.

Tous les mercredi: $60

Infos pratiques : http://www.malba.org.ar/evento/sara-facio-peron/

 

Crédits photos : DR / Sara Facio.

Mon Appartement à Buenos Aires, MABA pour les intimes, est une entreprise de location temporaire française. Installés à Buenos Aires depuis près d’une dizaine d’années, c’est avec grand plaisir que nous vous faisons partager notre expérience à Buenos Aires à travers notre blog: Mon Aventure à Buenos Aires. Entre bons plans, faits culturels et instants culture générale, nous espérons vous aider à écrire votre propre aventure à Buenos Aires !

www.monappartementabuenosaires.com

Tags from the story
, , , ,
Autres articles par Léa Robbe Dénoyés

L’afterwork branché des arcades de Palermo

A l’ombre des arbres, des restaurants variés et stylisés viennent transformer l’heure...
En savoir plus