Caballito, un quartier bien porteño

Caballito - MABA Blog
Le Parque Centenario

Quartier le plus peuplé de la Capitale et situé au centre de cette dernière, en règle général, il est vrai que Caballito n’est pas la priorité des guides touristiques qui évoquent Buenos Aires. Nous pouvons affirmer que cela est une erreur et que ce quartier abrite suffisamment de trésors pour lui consacrer une journée à part entière !

 

Le petit cheval

Le quartier doit son nom à l’épicerie de Don Nicolas Vila que ce dernier a ouverte en 1804 à l’angle de l’actuelle Avenue Rivadavia et de la rue Emilio Mitre. Cette dernière était connue pour sa girouette atypique en forme d’un petit cheval. Comme tous les quartiers du centre-ouest de la Capitale, Caballito a connu une véritable évolution avec l’arrivée du chemin de fer, qui, dès 1857, traversait le quartier qui portait désormais le nom de l’épicerie de Don Nicolas Vila. Pour la petite anecdote, le club de football du quartier se nomme Ferro Carril Oeste (Chemin de Fer Ouest).

A cette époque, Caballito reste une zone résidentielle possédant des maisons de campagne luxueuses le long de l’Avenue Rivadavia. Le quartier était pour les habitants de Buenos Aires un lieu de repos où l’on venait y passer les week-end. De l’une de ces maisons de campagne, celle appartenant à Ambrosio Plácido Lezica, naît en 1928 le célèbre Parc Rivadavia et sa statue du Libertador Simon Bolivar. L’arrivée du tramway et plus tard du métro, contribueront énormément  au développement de ce quartier, de nos jours l’un des plus résidentiels du Buenos Aires, où se trouve le centre géographique de la ville.

Parque Rivadavia - MABA Blog
Parque Rivadavia

 

Une journée à Caballito par MABA

Vous pourrez démarrer votre journée sur la Place Primera Junta. C’est simple la Ligne A du métro vous dépose sur cette place située en plein cœur du quartier. Un endroit qui accueil aussi le très réputé Mercado del Progreso datant de 1889 ! Une fois que vous vous serez laisser envoûter par toutes les saveurs de ce marché unique en son genre, vous pourrez aussi admirer sur cette place une réplique de la girouette traditionnelle du petit cheval (non loin de la sublime Parroquia Santa Julia) qui nous replonge à ces temps dans lesquels ce quartier rimait avec repos.

A quelques cuadras de là, toujours sur l’Avenue Rivadavia, se trouve le Parc portant le même nom, abritant une feria quotidienne où l’on peut trouver de vieux livres et de vieux magazines. Un véritable bonheur pour les collectionneurs. Pour ceux qui viendraient chercher un peu plus de tranquillité, le Parque Rivadavia est idéalement ombragé et comme évoquait plus haut, la statue Libertador Simon Bolivar, juste en face de la Parroquia Nuestra Señora de Caacupé (Paroisse Notre Dame de Caacupé patronne de la République du Paraguay), veille au grain.

 

barrio ingles Caballito - MABA Blog
Le quartier inglés de Caballito

Pendant que les passionnés de shopping se dirigeront vers le complexe Caballito Shopping Center pour manger sur le pouce et jouer au « lèche-vitrines », nous vous conseillons de vous rendre à Le Blé pour un brunch. La surcusale se trouve au sein de l’une des curiosités du quartier : le quartier anglais. Délimité par les rues Pedro Goyena, Valle, Emilio Mitre et Del Barco Centenera, le sous-quartier s’étend sur 5-6 cuadras. Une balade agréable et reposante au cœur des maisons à l’architecture bien british datant du début du XXème siècle. A noter que chaque week-end depuis 1980, le tramway de Buenos Aires refait apparition et traverse ce quartier. Le départ s’effectue toutes les 20 minutes à l’intersection des rues José Bonifacio et Emilio Mitre. De plus, c’est gratuit !

Vous avez un petit creux ? Pas de panique, Caballito abrite aussi les meilleurs pâtisseries / chocolateries de la ville par l’intermédiaire de Es Ruiz et Rapanui. Le premier est géré par le très réputé le maître pâtissier / chocolatier Eduardo Ruiz, le second une chocolaterie artisanale venu tout droit de Bariloche. Deux expériences culinaires uniques que nous avons particulièrement appréciées.

Pour finir en beauté votre journée, remontez donc le quartier vers l’un des plus grand / beau Parc de la ville, en l’occurrence le Parque Centenario. Pleins de vie à toutes heures de la journée, ce dernier renferme aussi une brocante, de nombreux jeux pour les enfants, un immense plan d’eau, un amphithéâtre en plein air où sont organisés différents concerts et le Musée des Sciences Naturelles de Buenos Aires.

Après tout cela vous ne voulez plus quitter Caballito ? On vous comprend. Pour dîner, filez tout droit au Buen Sabor à deux pas du Parque Centenario. Tenu par l’adorable chef Maxime Tankouo depuis 2008, nous sommes véritablement tombés amoureux de ce restaurant camerounais, qui propose d’autres spécialités africaines toutes aussi succulentes les unes que les autres. Les plus fêtards termineront quant à eux, au célèbre pub The Oldest pour couler des pintes jusqu’au bout de la nuit…

 

high-light Caballito :

Les incontournables de MABA : Le Mercado del Progreso, Le Parque Centenario, Le Parque Rivadavia, le quartier anglais, Le vieux tramway de Buenos Aires

Les restaurants préférés de MABA : El Buen Sabor, Tierra de Nadie

Les bars/cafés préférés de MABA : The Oldest, La Epoca, RapanuiLe Blé

 

 

Crédits Photo : DR.

Mon Appartement à Buenos Aires, MABA pour les intimes, est une entreprise de location temporaire française. Installés à Buenos Aires depuis près d’une dizaine d’années, c’est avec grand plaisir que nous vous faisons partager notre expérience à Buenos Aires à travers notre blog: Mon Aventure à Buenos Aires. Entre bons plans, faits culturels et instants culture générale, nous espérons vous aider à écrire votre propre aventure à Buenos Aires !

www.monappartementabuenosaires.com

Tags from the story
,
Autres articles par Bastien Poupat

Caballito, un quartier bien porteño

Quartier le plus peuplé de la Capitale et situé au centre de...
En savoir plus